Rechercher un spécialiste pour un second avis médical (second opinion)

On entend par second avis médical – connu également sous l'appellation anglaise "Second opinion" – l'examen indépendant d'un premier avis médical par un deuxième praticien. Ce deuxième avis peut s'exprimer sur une pathologie ou un type de traitement. Obtenir un second avis médical peut permettre d'éviter une erreur de diagnostic. Il réduit la sensation d'insécurité du patient, car les éventuels doutes sont alors levés.

Zweitmeinung Wann - Bild

Quand solliciter un second avis médical?

Particulièrement lorsque les soins envisagés sont lourds, il vaut la peine d'envisager de solliciter un second avis auprès d'un médecin. Par exemple en cas de cancer ou d'opérations complexes de la colonne vertébrale ou lorsqu'il s'agit de sélectionner une thérapie parmi diverses options. Un second avis s'avère également judicieux pour toute intervention chirurgicale nécessitant un long séjour à l'hôpital ou lorsqu'un traitement ayant des effets secondaires s'impose. Si les thérapies sont urgentes, solliciter un deuxième avis n'est pas possible car cela empêcherait la mise en route rapide du traitement.

Dans certains cas, votre médecin traitant vous suggèrera lui-même de consulter un autre praticien pour obtenir un second avis médical. Souvent, le patient prend lui-même l'initiative de consulter un deuxième médecin.

Zweitmeinung

Obligations du médecin traitant si le patient souhaite un second avis médical

La charte des droits des patients en Allemagne (publiée par le Ministère fédéral de la santé et de la sécurité sociale et par le Ministère de la justice) établit que le patient a le droit de solliciter un second avis médical. Cela signifie que les médecins doivent coopérer lorsqu'un patient exprime son souhait de solliciter l'avis d'un second praticien indépendant.

Le médecin soignant est obligé de garantir l'accès au dossier médical et lui en fournir une copie ou des extraits (sous réserve de remboursement des frais). Les documents originaux ne doivent pas être transmis. Sont exclus du droit de consultation les documents présentant des représentations schématiques subjectives esquissées par le médecin et, dans certains cas, les notes concernant les traitements psychiatriques.

Il est souvent possible d'éviter de recommencer les examens ayant permis de formuler le diagnostic si le patient peut amener des photocopies ou des impressions des pièces de son dossier médical lors du rendez-vous avec le second médecin.

Coûts d'un second avis médical

La question de savoir qui assume les coûts en cas de sollicitation d'un second avis médical n'est pas clairement tranchée. Afin d'éviter les mauvaises surprises, il est conseillé au patient d'interroger sa caisse maladie personnelle, publique ou privée, afin de demander si la visite d'un deuxième médecin est couverte et si tel est le cas, dans quelles conditions. Une fois dans le cabinet du deuxième médecin, nombreux sont les patients à ne pas mentionner qu'un diagnostic a déjà été formulé. En conséquence, l'examen réalisé par ce médecin est facturé à la caisse maladie comme un premier examen. Le patient est libre de choisir quel médecin prendra en charge son traitement après avoir obtenu les deux avis. En Allemagne, le droit de choisir son médecin librement est reconnu.