Principaux domaines thérapeutiques

  • Oncologie intégrative
  • Traitement intégratif de la douleur
  • Médecine préventive
  • Détox - Médecine environnementale
  • Médecine mitochondriale
  • Thérapie neurale

À propos de nous

Au bout de 20 années d’expérience en tant que médecins, nous sommes savons que le traitement des gens atteints de maladies chroniques, avec leur envie de se sentir bien et de retrouver la santé, constitue une tâche complexe. Pour obtenir des résultats de traitement optimaux, au cours de ces 10 dernières années, nous avons élargi notre éventail diagnostic et thérapeutique de nombreuses méthodes souvent innovantes dans le domaine de la médecine intégrative. La connaissance exacte du fonctionnement des systèmes biologiques de l’organisme revêt une importance capitale à nos yeux. Lors de l'apparition de maladies chroniques, des troubles fonctionnels du système immunitaire, du système neurovégétatif, du système hormonal, du microbiome intestinal et des mitochondries (la centrale énergétique des cellules) peuvent jouer un rôle essentiel. Les carences (en vitamines, en minéraux et en oligo-éléments, etc.), l'intoxication par des poisons environnementaux (par ex. métaux lourds) ou les infections chroniques (par ex. herpès, borrélies), ainsi que les foyers infectieux chroniques (par ex. au niveau dentaire) peuvent occasionner des troubles fonctionnels. Les prédispositions génétiques ne constituent généralement pas les seules causes d'apparition des maladies. C’est la somme entre la génétique et les facteurs extérieurs qui viennent s’y ajouter qui décide si une maladie se déclare ou pas, quelle est le déroulement de celle-ci et si une amélioration de l'état de santé, voire une guérison, sont possibles.

Cela nous ouvre de nombreuses possibilités d'améliorer notre état de santé, aussi bien dans la prévention qu’en cas de maladie chronique avérée. Les atouts de la médecine traditionnelle résident selon nous dans la médecine qui traite les maladies aiguës. Mais, même en cas de maladies chroniques, nous revenons de plus en plus vers des traitements complémentaires éprouvés lorsque nous les considérons comme nécessaires. Nous sommes très heureux d'avoir collecté une longue et précieuse expérience en médecine traditionnelle dans le cadre de notre formation clinique approfondie, et à l'époque où nous travaillions en établissement conventionné, afin d’avoir d’excellentes bases pour notre activité actuelle. L’objectif de la médecine intégrative est de traiter les causes des carences et des intoxications, mais aussi de réguler les troubles fonctionnels à l’origine des maladies. Notre expérience montre que le fait de se contenter de faire disparaître les symptômes n’est pas pertinent sur le long terme. Cependant, pour ce qui est des symptômes eux-mêmes, il existe des alternatives aux médicaments traditionnels, qui peuvent tout à fait être utilisés au long cours et qui sont très bien tolérés. En médecine intégrative, nous avons recours à un large éventail de substances biologiques et de méthodes innovantes qui vous offrir le plus de chances possibles d'améliorer votre santé.

Prestations diagnostiques

Diagnostic complet : Identification des facteurs favorisant les maladies
Le fait de connaître avec exactitude les facteurs déclenchants des maladies constitue la base de toutes les recommandations thérapeutiques de notre clinique. Il s’agit ici d’identifier les éventuels intoxications, carences et troubles fonctionnels des systèmes biologiques. Cette méthode est applicable aussi bien en cas de maladie chronique qu’à titre de concepts préventifs. Nous travaillons avec des appareils ultra-modernes et des méthodes innovantes.
DIAGNOSTIC DE BASE INTERNISTIQUES
  • Échographie
  • ECG
  • Fonctions pulmonaires
  • Indice ABI (état des vaisseaux)
DIAGNOSTICS DE LABORATOIRE APPROFONDIS
  • Statut internistique complet
  • Micronutriments
  • Hormones
  • Diagnostic du stress
  • Analyse des métaux lourds
  • Statut immunitaire
  • Intolérances alimentaires
  • Cytokines pro-inflammatoires, intolérance à l’histamine
  • Activité immunologique (test LTT-Test) par ex. contre les borrélies, l’EBV, les métaux
  • Marqueurs tumoraux
  • Marqueurs biologiques en cas de maladies cancéreuses (typage métabolique)
  • Indice de santé bioénergétique
  • Analyse des selles : microbiome, activité inflammatoire
DIAGNOSTICS GLOBAUX
  • Statut énergétique de l’organisme
  • Capacité de régulation
  • Statut énergétique des 13 systèmes de l’organisme
  • Capacité thérapeutique
  • Intoxication par des toxines
  • Résistance au stress
MESURE DE LA VARIABILITÉ DE LA FRÉQUENCE CARDIAQUE
  • Détermination du statut fonctionnel du système neurovégétatif
  • Suractivité du système sympathique par ex. en cas de stress chronique, d’inflammation et de douleurs
  • L'activité parasympathique est importante pour a régénération et la guérison
  • Lors de nombreuses maladies chroniques, on constate un déséquilibre végétatif.
MESURE DU MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE
  • Détermination de la consommation en oxygène de l’organisme
  • Meure indirecte de l'activité des
  • Mitochondries (centrale énergétique des cellules)
  • Détermination de la combustion des graisses

Prestations thérapeutiques

À côté de prédispositions génétiques, la plupart des maladies chroniques ont pour origine des perturbations du métabolisme cellulaire et de l’auto-régulation. Qu’il s'agisse de cancers, de rhumatismes ou de fatigue chronique – tous ces problèmes sont fréquemment causés par des troubles de la régulation. Afin d'appliquer un traitement ciblé de chacun de ces troubles de la régulation, nous avons développé, pour un grand nombre de maladies, des concepts efficaces qui se concentrent sur les causes de l’apparition des maladies. Traitement de toutes les maladies chroniques – prendre le mal à sa source

Oncologie intégrative
Les activités qui étaient auparavant les nôtres auprès de la clinique de biologie tumorale de Fribourg, ainsi que les formations continues que nous avons régulièrement suivies nous ont permis de nous familiariser parfaitement avec les méthodes classiques de l’oncologie. Les cancers apparaissent entre autres dans un contexte de troubles de la régulation cellulaire. Ils nécessitent un concept thérapeutique multimodal. Dans le cadre de l’oncologie intégrative, nous avons recours à des méthodes prometteuses telles que des substances biologiques, l’hyperthermie et les chimiothérapies (faiblement dosées et ciblées).
Les 4 piliers de l’oncologie intégrative :
  • thérapie par le milieu
  • hyperthermie
  • Thérapie cytotoxique
  • Immunomodulation
Thérapie par le milieu :
Le métabolisme énergétique des cellules cancéreuses et celui des cellules saines diffèrent considérablement. L'absorption de l’énergie assurée par la respiration cellulaire au sein des mitochondries (la centrale énergétique des cellules) est perturbée dans les cellules cancéreuses. Pour couvrir ses énormes besoins énergétiques, la cellule cancéreuse doit trouver une voie métabolique alternative et moins efficace : la digestion du glucose dans le cytoplasme. L'acide lactique (lactate) qui se forme ainsi est transporté vers les tissus cellulaires intermédiaires (matrice extracellulaire) qui voisinent les cellules cancéreuses, formant ainsi ce qu'on appelle un « manteau de protection acide » autour de la cellule cancéreuse. C’est ainsi que la cellule cancéreuse se protège aussi bien de l’action des chimiothérapies et des rayons, que du système immunitaire de son hôte. De plus, ce milieu acide autour de la tumeur favorise la prolifération et la formation de métastases. Pour soigner ce milieu cellulaire perturbé, nous utilisons du ProcCluster (infusions basiques de procaïne), de l’acide dichloroacétique et du germanium.

Hyperthermie
Hyperthermie locale : En plus d'un effet direct destructeur sur les cellules, l'hyperthermie locale profonde peut renforcer l’efficacité de la chimiothérapie, des rayons, et des médicaments biologiques anti-cancéreux tels que, par ex., l’amygdaline (B17), artésunate, la vitamine C à haute dose et la curcumine. Hyperthermie du corps entier : Lors d'une hyperthermie du corps entier, la température corporelle passe de 38,5 à 40,5 degrés Celsius (hyperthermie modérée). Comme c'est le cas avec une fièvre de cause naturelle, cela stimule le système immunitaire. L’hyperthermie peut renforcer l’efficacité d’une chimiothérapie et des rayons. En plus d’être utilisée dans le traitement des maladies cancéreuses, on a également recours à l’hyperthermie du corps entier par ex. en cas de borréliose, d'allergies, de fibromyalgie, de maladies rhumatismales, de fatigue chronique, de dépression, mais aussi pour renforcer l’élimination des métaux lourds.

Thérapie cytotoxique
Lorsque l’ablation complète d’une tumeur ne peut pas être réalisée ou que des métastases se sont formées, notre objectif est d’obtenir un contrôle durable de l’évolution du cancer grâce à l’utilisation de médicaments biologiques anti-cancéreux et de chimiothérapies faiblement dosées. De cette manière, il devient même possible d'avoir une bonne qualité de vie tout en vivant avec une maladie tumorale, et ce, pendant une période prolongée. Pour ce faire, nous avons recours aux substances suivantes :
  • Traitement biologique du cancer : Amygdaline (B17), artésunate, curcumine, vitamine C à haute dose, sélénium, etc.
  • Chimiothérapies faiblement dosées : Grâce à l’insuline, l’efficacité de la chimiothérapie est décuplée, ce qui fait que l’on peut réduire la dose habituelle de médicaments de 20 %. Cette méthode s'appelle la TPI (thérapie de potentialisation à l'insuline).
Immunomodulation
Les traitements oncologiques tels que les chimiothérapies et les rayons entraînent fréquemment un affaiblissement durable du système immunitaire. Souvent, avant le début de la maladie cancéreuse, des perturbations fonctionnelles du système immunitaire étaient préexistantes, et ce sont elles qui ont favorisé l’apparition de la maladie. Mais un système immunitaire intact revêt une importance capitale afin d’empêcher une récidive ou la formation de métastases. La récupération des facultés du système immunitaire faite partie intégrante de la thérapie biologique tumorale. Pour ce faire, nous utilisons les méthodes et substances suivantes : thymus, sélénium, vitamine C, hyperthermie, gui, technologie de champ vital

Médecine environnementale / détox :
Les métaux lourds et les autres substances nocives perturbent les propriétés biochimiques et biophysiques des cellules et de la matrice extracellulaire. Ils réduisent considérablement le fonctionnement des mitochondries, de la membrane cellulaire et de différentes enzymes, par exemple. La présence excessive de métaux lourds et d'autres substances nocives favorise l’apparition de maladies chroniques comme par exemple le cancer, la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, le syndrome de fatigue chronique, les maladies psychiques comme la dépression, etc. En cas de taux élevé de métaux lourds, nous réalisons une thérapie de détox avec ce que l'on appelle les agents chélateurs (DMPS et acide alphaliponique). Pour améliorer la tolérance et pur renforcer l’efficacité du traitement, au début de la thérapie, nous administrons une perfusion basique de procaïne sous forme de ProcCluster, car les agents chélateurs montrent une capacité de liaison plus élevée en milieu alcalin.

Thérapie intégrative de la douleur :
La suracidification des tissus joue un rôle essentiel dans l’apparition et la persistance des douleurs chroniques. En milieu acide, les récepteurs de la douleur envoient des signaux bien plus puissants que lorsque le pH est normal. De plus, la présence exagérée de poisons environnementaux (par ex. les métaux lourds) et la réaction inflammatoire qui s’ensuit sont d'une importance décisive. Un autre facteur aggravant important est le déséquilibre du système neurovégétatif. En cas de sursollicitation du système sympathique, les signaux de la douleur sont envoyés de manière renforcée dans le système nerveux central où ils sont traités de manière également renforcée. Les états de carence (par ex. privation hormonale lors de la ménopause) peuvent eux aussi favoriser l’apparition de douleurs chroniques. Nous incorporons les traitements suivants à la thérapie intégrative de la douleur :
  • Traitement de la douleur selon Liebscher et Bracht
  • Thérapie neurale à base de procaïne et de perfusions basiques de procaïne
  • Inhibition des réactions inflammatoires grâce à des substances biologiques : Curcumine, encens, acides gras oméga 3, acide alpha-lipoïque, etc.
  • Thérapie par le champ vital
  • Traitement de la douleur HiToP
Thérapie neurale
L’objectif de la thérapie neurale est de rééquilibrer le système nerveux végétatif. De nombreux facteurs de stress entraînent fréquemment une surcharge du système végétatif. Notre thérapie neurale est basée sur le médicament appelé procaïne. La procaïne est administrée en perfusion de manière systémique, associée à des tampons basiques constitué de bicarbonate de sodium (ProcCluster ou perfusion basique de procaïne), ou bien injectée localement sous la peau, dans les muscles ou bien dans ou autour des vaisseaux, au niveau des nerfs et des ganglions (nœuds des cellules nerveuses). Effets de la procaïne (entre autres) : inhibition des processus inflammatoires, réduction de la douleur, stimulation de la circulation sanguine jusque dans le système capillaire, renforcement du début lymphatique, soutien de la désacidification, soutien de la détoxification, inhibition de la croissance des cellules cancéreuses, réduction du stress par apaisement du système sympathique, soutien de l’activité parasympathique (condition de l’auto-guérison), aide à la résolution de problèmes psychiques grâce à une « réinitialisation » du système limbique, stimulation de la sécrétion de sérotonine (hormone du bonheur), etc. Indication de la thérapie neurale : Thérapie de la douleur, sinusite, bronchite, tonsillite récidivante (inflammation des amygdales), sensibilité aux infections, asthme bronchique, vertiges, acouphènes, troubles de l’audition, infections dentaires, intestins irritables, douleurs menstruelles, troubles de la libido (chez les hommes comme chez les femmes), troubles de l’érection, problèmes de prostate, vessie irritable et incontinence par impériosité, plaies chroniques, polyneuropathie, troubles de la circulation des jambes, syndrome de Suceck, etc.

Médecine mitochondriale
Les mitochondries constituent la « centrale énergétique » des cellules. Au cours d'une vie, de nombreux facteurs de stress peuvent les perturber. Le manque d’énergie qui en résulte ne conduit pas uniquement à de la fatigue et à de l'épuisement, mais aussi à l’apparition d’un grand nombre de maladies chroniques. Pour régénérer les mitochondries, nous réalisons les thérapies suivantes :
  • Élimination des métaux lourds
  • Régénération des mitochondries endommagées de manière réversible grâce à une thérapie par perfusion de vitamines, d’oligo-éléments et d'acides aminés.
  • Régénération des mitochondries grâce à une thérapie par le champ vital (thérapie électromagnétique fréquentielle) en parallèle à la thérapie par perfusion.
  • Élimination des mitochondries endommagées de manière irréversibles grâce à une thérapie par hypoxie-hyperoxie intermittente (IHHT)
Thérapie par hypoxie-hyperoxie intermittente (IHHT)
L’IHHT consiste en un entraînement des cellules qui permet d'augmenter le nombre de mitochondries actives et performantes dans les cellules. L’IHHT permet non seulement d'augmenter l'énergie cellulaire, mais elle améliore également la résistance au stress et la capacité de régénération de l'organisme, tout en stimulant le système immunitaire. Le manque d’oxygène dans les cellules constitue l’une des causes principales de maladies chroniques, depuis le syndrome d'épuisement jusqu’au cancer. Les effets de l’IHHT sont ceux d’un entraînement à haute altitude (6 500 mètres), et l’alternance entre hypoxie et hyperoxie rend l’IHTT bien plus efficace encore. Une salle de sport pour les cellules : vous êtes confortablement allongé(e) sur une chaise-longue ou assis(e) sur un siège de massage, pendant qu'un masque à oxygène vous fait respirer de l’oxygène à différentes concentrations, sans sensation d'oppression ou de détresse respiratoire. Cette alternance entre teneur faible et élevée en oxygène (hypoxie et hyperoxie) vient stresser les mitochondries, ce qui entraîne la mort des mitochondries fortement endommagées. Les mitochondries moins endommagées se régénèrent et se multiplient grâce à l’IHHT. En outre, la capacité d’absorption de l'oxygène dans les cellules est améliorée, ce qui augmente encore l’énergie cellulaire.

Médecine préventive
Nous proposons des consultations où vous passerez des examens complets, qui comprennent un diagnostic internistique, une analyse des fonctions de vos systèmes biologiques ainsi que l’évaluation des carences et des intoxications. Ainsi, même si vous ne présentez que peu ou pas de symptômes, et qu’aucune maladie grave n’a été diagnostiquée chez vous, vous pouvez souffrir de carences, d'intoxications ou de troubles au niveau de vos systèmes biologiques. Si l’on remédie à cette situation, vous augmentez vos chances de rester en bonne santé jusqu'à un âge avancé, et de vous sentir bien en toutes circonstances.

Médecine du stress
Les facteurs chroniques de stress sont partout : les exigences au travail, le bruit, la lumière, le « smog » électronique, les poisons environnementaux, le bombardement de stimuli par les médias et les moyens de communication viennent sursolliciter l’organisme, et sont susceptibles de surcharger les mécanismes naturels de régulation. La médecine du stress a pour but principal d’identifier les facteurs individuels de stress et de les supprimer, si possible, ou, si ce n’est pas le cas, d'augmenter votre résistance au stress. Pour cela, notre clinique a à sa disposition différentes méthodes thérapeutiques :
  • La thérapie par hypoxie-hyperoxie intermittente (IHHT)
  • La technologie du champ vital
  • La thérapie neurale et les perfusions basiques de procaïne
  • La thérapie par perfusion d'acides aminés, de vitamines et de minéraux
  • L’hyperthermie du corps entier

Offres Spéciales / Services / Chambres

  • Bonnes liaisons routières
  • Emplacements de stationnement disponibles
Leading Medicine Guide

Spécialistes recherchés dans le domaine

Maladies particulières

  • Oncologie intégrative
    Traitement des tumeurs solides, même métastasées :
    par ex. cancer du sein, de la prostate, du pancréas, du côlon et du rectum, tumeurs du cerveau, cancers des voies biliaires, carcinome hépatocellulaire, cancer des ovaires, du col, de l’endomètre, de la vessie, des broches, mésothéliome pleural, cancers de la peau, sarcomes, etc.
    Traitement d'accompagnement des maladies hématologiques :
    par ex. en cas de leucémie, de lymphomes malins, dont la maladie de Hodgkin et de plasmocytomes
  • Traitement intégratif de la douleur
    Maladies aiguës et chroniques provoquant de fortes douleurs :
    • Maladies de forme rhumatismales
    • par ex. polyarthrite rhumatoïde
    • douleurs dues à l’arthrose ou à l’arthrite
    • douleurs au niveau de la colonne vertébrale
    • douleurs au niveau des racines nerveuses, polyneuropathie, fibromyalgie, etc.
    • migraines, névralgie trigéminales, névralgies post-zostériennes
  • Maladies neurologiques
    Maladie de Parkinson, sclérose en plaques, démence, état consécutif à un AVC, SLA
  • Maladies psychiques et fatigue
    Burnout, dépression, syndrome de fatigue chronique, troubles du sommeil
  • Infections chroniques
    telles que la borréliose chronique, les infections persistantes à Ebstein-Barr, l’herpès zoster et d'autres infections à herpès
  • Maladies de la sphère ORL
    acouphènes, vertiges, troubles de l’audition, maladie de Ménière, sinusites et otites chroniques
  • Maladies cardio-vasculaire
    état après un infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque, artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI), hypertension artérielle
  • Maladies des voies respiratoires
    par ex. asthme bronchique, MPOC, toux chroniques, sensibilité aux infections
  • Maladies métaboliques
    Troubles du métabolisme des graisses, diabète sucré, augmentation du taux d'acide urique, troubles de la thyroïde
  • Obésité
    Changement d'alimentation en tenant compte des intolérances alimentaires, accompagnement de jeûnes intermittents
  • Maladies urologiques et gynécologiques
    Douleurs menstruelles, troubles climatériques, troubles de l'érection, infertilité, vessie irritable, incontinence par impériosité
  • Maladies de la peau
    par ex. psoriasis et neurodermite
  • Allergies
  • Maladies autoimmunes
    par ex maladie de Bechterew, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, collagénose, thyroïdite de Hashimoto

Itinéraire